Articles

Image
Verlaine d'ardoise et de pluie
Guy Goffette




Une infusion de Verlaine

p76
    Et c'est de là, bien sûr, des mouvements contrastés et vagues à la fois de cette terre qui l'habite comme l'exil, de cette rencontre en lui du féminin et du viril, de la fragilité et de la brute, du schiste et de la pluie, que Verlaine tirera la native et sensuelle musicalité de son vers, sans égal dans la poésie française.




p86

Clair-obscur (Rembrandt)


p95
    Le chapeau de paille enfoncé sur les sourcils, son bâton d'épine à la main, il franchit allègre et rageur les vingt kilomètres qui le séparent d'Arras et ne reprend son souffle qu'assis dans le premier café de la ville.
     Et ne reprend sa voix que dans le second.
    Sa gaiété qu'au troisième. Sa force, au cinquième. Sa colère au dixième.

p129
    Ni le blanc criard ni le noir désolant, mais ce gris qui n'en finit pas d'être bleu.




p141

    Passeur de lisières, Verlaine, sa vie durant, ne cessera de taquiner la frontière, com…